Ads Top

Lady Mechanika - tome 2 : Révélations

lady mechanika tome 2 glénat comics
Le second tome de la série Lady Mechanika comprend en fait la fin de l'arc intitulé Le Mystère du Corps Mécanique. Rappelons le contexte : Lady Mechanika, détective affublée d'une vision nocturne et de bras mécaniques, est sur la piste de celui qui a modifié une jeune fille pour lui greffer des membres artificiels. Il se pourrait que ce soit également l'individu qui l'a modifiée, elle, mais elle n'en a aucun souvenir. A travers cette enquête, c'est donc également la recherche de ses propres origines qu'à entrepris la jeune femme.


Après avoir croisé la route d'un groupe de forains qui garde ses secrets, Lady M en retrouve certains lors d'un bal masqué organisé par Blackpool. Celui-ci a dévoilé lors de la Mechani-Con un dirigeable géant, et la solution du mystère semble y être lié.

Hélas pour le lecteur, on s'approche de la réponse mais Joe Benitez semble prendre un malin plaisir à la repousser, histoire de se garder de l'intrigue sous le crayon pour de futurs épisodes. Dommage aussi que ses dessins, très précis et détaillés, manque parfois de clarté quant à des passages clés, avec un problème de cadrage et de mise en avant des moments importants. Sinon, les traits sont superbes, et le bal masqué, avec ses déguisements et costumes, ainsi que l'atmosphère steampunk du récit lui permettent de nous régaler les yeux.

Lady Mechanika tome 2
Coup de gueule par contre concernant l'édition par Glénat Comics, qui nous livre par ailleurs de bonnes choses (Lazarus, Drifter, Orphelins). On a ici un tome qui coûte 15 euros, pour seulement deux épisodes qui auraient pu être intégrés au premier volume ! En guise de remplissage, Glénat nous gratifie de petites interviews et d'une belle galerie de portraits d'une héroïne sexy et badass, signés par Benitez et d'autres artistes tels Billy Tan et Kenneth Rocafort par exemple, mais je les considère comme des bonus, pas du contenu. D'autant que l'éditeur persiste en ajoutant le prologue (6 pages) de la prochaine aventure de Lady Mechanika, à venir dans le tome... 3, ainsi que 6 pages de Wraithborn, une série signée Benitez mais complètement indépendante de Lady M. Un remplissage publicitaire malvenu qui serait acceptable pour le Free Comic Book Day mais pas ici ! On referme donc ce tome 2 avec un sentiment de trop peu, ce qui est fort dommageable.


Au final, la série Lady Mechanika comporte un certain nombre de faiblesses scénaristiques et de mise en page, mais qui sont en grande partie compensée par les splendides dessins de Joe Benitez, passionné de cosplay et de steampunk. Une belle galerie d'images très plaisante, mais pas complètement satisfaisante. Et un éditeur qui devra rectifier le tir à l'avenir...


Editeur : Glénat
Collection : Comics
Date de sortie : 26 octobre 2016
Pagination : 112 pages

Aucun commentaire:

N'hésitez pas à commenter mais sachez que tout spam sera impitoyablement anéanti !
(vous pouvez aussi utiliser un compte Facebook)

Fourni par Blogger.